Ligue des champions : l’UEFA adopte une nouvelle formule avec 36 clubs

La Ligue des champions change totalement formule en adoptant le « système suisse » à partir de la saison 2024-2025.

La formule de la Ligue des champions, telle que nous la connaissons à l’heure actuelle avec 32 clubs, une phase de groupes puis des matches à élimination directe à partir des huitièmes de n’existera plus à partir de la saison 2024-2025.

Le « système suisse » adopté

L’UEFA en a fait l’annonce aujourd’hui. Concrètement, le nombre des participants passera de 32 à 36 équipes, mais le plus grand bouleversement sera la transformation de la phase de groupe en une phase de championnat unique disputée par l’ensemble des équipes participantes, également connue sous le nom de « système suisse ».

Chaque club bénéficiera désormais au minimum de huit matches garantis dans la phase de championnat contre huit adversaires différents (quatre matches à domicile et quatre matches à l’extérieur), au lieu des six matches disputés auparavant contre trois équipes, sous la forme de matches aller-retour.

Les huit premières équipes de la phase de championnat se qualifieront automatiquement pour la phase à élimination directe, tandis que les équipes qui se classeront de la 9e à la 24e place disputeront des matches de barrage en deux tours afin de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Les mêmes changements de formule seront appliqués à l’UEFA Europa League (huit matches dans la phase de championnat) et à l’UEFA Europa Conference League (six matches), et toutes deux présenteront une phase de championnat à 36 équipes.

Quatre équipes en plus, une bonne nouvelle pour la Ligue 1

Pour ajouter quatre nouvelles équipes, l’UEFA a décidé de recourir à la méritocratie :

• Une place sera attribuée au club classé troisième dans le championnat de l’association en cinquième position à l’indice UEFA. A l’heure actuelle, il s’agit de la Ligue 1 dont le troisième devait avec l’ancienne formule passer par les tours préliminaires

• Une place sera octroyée à un champion national grâce à l’extension de quatre à cinq du nombre de clubs qualifiés par la « voie des champions ».

• Les deux dernières places reviendront aux associations dont les clubs auront, collectivement, réalisé la meilleure performance au cours de la saison précédente (nombre total de points obtenus divisé par le nombre de clubs participants). Ces deux associations bénéficieront d’une place pour le club le mieux classé dans leur championnat national après le dernier club qualifié en Ligue des champions. Par exemple, à la fin de la saison actuelle, les deux associations qui pourraient ajouter un club en C1 sur la base de la performance collective de leurs clubs seraient l’Angleterre et les Pays-Bas.

Ceferin satisfaite de sa réforme

Après l’annonce de cette réforme, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, s’est montré très satisfait : « L’UEFA a montré clairement aujourd’hui qu’elle est pleinement engagée en faveur du respect des valeurs fondamentales du sport et de la défense du principe clé de compétitions ouvertes, avec une phase de qualification basée sur le mérite sportif, conformément au modèle sportif européen fondé sur la solidarité.

« Nous sommes convaincus que la formule choisie est harmonieuse, qu’elle améliorera l’équilibre des compétitions et assurera des recettes solides qui puissent être redistribuées aux clubs, aux ligues et au football de base sur notre continent, tout en augmentant l’attrait et la popularité de nos compétitions interclubs.

« La qualification restera ainsi basée uniquement sur la performance sportive, et tous les clubs pourront continuer de rêver d’Europe. »

Goal.com

leave a reply