Ligue des champions: l’ASEC, Horoya et Zamalek proches de la phase finale

Victorieux de leur match aller du deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions à l’extérieur, le Horoya de Conakry et le Zamalek du Caire ont pris une belle option sur la qualification pour la phase de poules. Le club ivoirien de l’ASEC Mimosas, vainqueur 3-1 à domicile, est aussi en bonne posture. 

C’était l’une des belles affiches de ce deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions: Stade Malien-Horoya. Le derby ouest-africain entre deux clubs ultra dominants dans leurs pays, sextuples champions en titre, a tourné à l’avantage de la formation guinéenne. Cela grâce à un but du Ghanéen Enock Atta Agyei (0-1).

Ce succès à l’extérieur ouvre grand les portes de la phase de poules au HAC qui pourra se contenter d’un match nul à domicile dans une semaine, face au champion du Mali, habitué à s’arrêter en tour préliminaire.

Plus tôt, Zamalek, qui entrait en lice comme le Horoya AC, a réalisé la même performance en allant battre le club kényan de Tusker grâce à un but du Marocain Achraf Bencharki.

L’ASEC Mimosas est également bien parti pour obtenir son ticket pour la phase finale. Le champion de Côte d’Ivoire s’est imposé face à Belouizdad, malgré l’ouverture du score par les Algériens (3-1). Les Mimos ont vite réagi et sont passés devant grâce au doublé de Karim Konaté, avant le troisième but de Pokou N’Guessan, important en vue du match retour en Algérie.

Al Ahly et le Tout Puissant Mazembe tenus en échec

Le double tenant du titre égyptien s’est fait surprendre par l’US Gendarmerie nationale. Le club de Niamey est parvenu à égaliser après l’ouverture du score du latéral gauche tunisien Ali Maaloul (1-1). Une très belle performance pour la formation nigérienne avant le match retour au Caire.

L’autre géant d’Afrique accroché, le Tout Puissant Mazembe est lui davantage en danger après son match nul (0-0) sur le terrain d’Amuzulu FC, deuxième de la dernière saison du championnat sud-africain. Les Corbeaux devront être plus efficaces dans une semaine à Lubumbashi, car tout autre résultat qu’une victoire pourrait les priver de phase de poules de la Ligue des champions : même un match nul avec des buts les éliminerait.

rfi.fr

leave a reply