Football : Lionel Messi annonce qu’il reste finalement à Barcelone

Depuis qu’il avait manifesté son intention de quitter son club de toujours, le FC Barcelone, Lionel Messi était annoncé dans plusieurs grands clubs européens. Mais l’Argentin a finalement fait savoir qu’il allait rester en Catalogne, dans une interview vidéo diffusée vendredi. 

Fin du suspense à Barcelone : après avoir menacé de quitter son club de toujours, la superstar argentine Lionel Messi a décidé d’honorer la dernière année de son contrat jusqu’au 30 juin 2021, renonçant à un bras de fer. « Je n’irai jamais en procès contre le Barça car c’est le club que j’aime, qui m’a tout donné depuis que je suis arrivé, c’est le club de ma vie », a déclaré Lionel Messi dans un long entretien accordé à Goal.com, un média spécialisé dans le football, qui a été mis en ligne vendredi 4 septembre. 

Il a ainsi mis un terme à un feuilleton qui a tenu la planète football en haleine. Dans cette interview de 17 minutes, Lionel Messi explique savoir très mal vécu l’humiliante défaite du FC Barcelone face au Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des Champions (2-8) concédée le 14 août. 

« Je me sentais très mal, je n’avais envie de rien. J’ai dit au président du club que je voulais faire un pas de côté, je pensais que c’était le moment d’amener des gens nouveaux et que l’étape de Barcelone était terminée pour moi », explique l’Argentin de 33 ans. 

Le joueur assure avoir cependant mûri cette décision au cours de la saison passée, décevante pour le FC Barcelone, qui n’a pas pu reconquérir le titre de champion d’Espagne. « J’en avais parlé au président (Josep Maria Bartomeu). Il m’a toujours dit que je pourrais décider à la fin de la saison de partir ou de rester, mais il n’a pas respecté sa parole », explique le joueur.

« Leo » Messi et son entourage ont entamé un bras de fer avec le club catalan pour tenter d’obtenir le droit de droit de partir sans avoir à payer la clause libératoire de 700 millions d’euros présente dans son contrat. Mais il a finalement dû se résoudre à rester pour honorer sa dernière année au FC Barcelone. »Le président m’a dit que le seul moyen de partir est de payer la clause, et sinon, on ira au procès. C’est une folie, jamais je ne serai en procès contre le club que j’aime et qui m’a tout donné », assure Messi. 

Un symbole planétaire

Son choix constitue un soulagement pour les supporters et pour le club catalan, qui ont craint de voir leur légende vivante quitter son club de toujours par la petite porte. Messi a tenu à les rassurer au cours de ce entretien, il continuera à se donner à fond pour le maillot barcelonais et l’équipe désormais entraînée par Ronald Koeman: « Je vais continuer au Barça et mon attitude ne va pas changer parce que j’ai voulu m’en aller », a-t-il assuré.

Buteur insatiable, capitaine aux 34 trophées et aux multiples records, sextuple Ballon d’Or, Lionel Messi incarne depuis plus de 15 ans cette prestigieuse équipe. Il est arrivé à 13 ans au centre de formation catalan, en raison de problèmes de croissance qui l’ont poussé à quitter Rosario, en Argentine, pour trouver un club qui finance son traitement médical.

Il est, de loin, le meilleur buteur de l’histoire du Barça (634 buts en 731 matches), le meilleur buteur de l’histoire de la Liga, le meilleur marqueur sur une année civile (91 en 2012) ou encore le joueur ayant remporté le plus de trophées avec Barcelone, 34 en tout, dont quatre Ligues des champions (2006, 2009, 2011, 2015).

Le lutin a aussi collectionné six Ballons d’Or, mieux que Cristiano Ronaldo (5), Cruyff, Michel Platini, Marco van Basten (3). Il ne lui manque que la consécration d’un titre majeur avec la sélection argentine : le champion olympique 2008 a atteint les finales du Mondial-2014 et de la Copa America en 2007, 2015 et 2016.

La « Puce » est devenue, au fil des années, une fierté locale autant qu’un symbole planétaire. Et cette image positive n’a pas changé, malgré sa condamnation à 21 mois de prison (qu’il n’a pas eu à purger) et 2,1 millions d’euros d’amende prononcée par la Cour suprême espagnole en 2017 pour fraude fiscale, quelques semaines avant son mariage avec Antonella, son amie d’enfance, mère de ses trois garçons (Thiago, Mateo et Ciro).

 Avec AFP               

leave a reply