CHAN/Guinée vs Tanzanie : que doit faire le Syli pour sortir victorieux ?

La sixième édition du championnat d’Afrique des nations se poursuit au Cameroun. Le Syli local qui a raté de justesse la qualification pour les quarts de finale le 23 janvier dernier effectue ce mercredi sa troisième sortie. C’est sera face à la Tanzanie qui a trois points au compteur et il faudra au moins arracher un match nul ou une victoire pour poursuivre l’aventure au Cameroun. Mais qu’elles seront les clés pour venir à bout d’une équipe qui a pris goût à la victoire ? Des spécialistes rencontrés par notre rédaction tentent de répondre.

Une victoire et un match nul en deux sorties, c’est le bilan à mi-parcours de la Guinée au championnat d’Afrique des nations. Le Syli local pouvait même se qualifier pour les quarts de finale avant de disputer sa troisième rencontre s’il avait réussi à tenir le score contre la Zambie. Mais rien n’est perdu. « C’est un match nul mérité, il faut savoir que la Zambie n’est pas la Namibie. Ce sont deux équipes totalement différentes. D’ailleurs dans le match, on a vu que c’est une équipe qui était capable de battre la Guinée. On a vu en terme d’occasions de but, sur le plan physique, ils étaient présents. L’essentiel est qu’on reste dans la course…», explique le consultant Ibrahima Sory Diaby “ Veron”.

Avec quatre points au compteur, le Syli local affronte la Tanzanie ce mercredi à Douala au compte du troisième match du groupe D. Les hommes de Lappé Bangoura n’ont pas droit à l’erreur. Car en cas de défaite, ils seront éliminés. « C’est vrai que la Guinée est leader du groupe mais tout ça est relatif car il n’y a qu’un seul point de différence entre nous et la Tanzanie. Il y a trois options, soit le Syli Gagne là, la qualification est assurée avec une forte chance de terminer premier du groupe D, chercher un match nul là aussi on est qualifié mais si c’est une défaite, c’est l’élimination», analyse Hamidou Kibola Bangoura, administrateur du site africasport.

La Guinée a déjà disputé deux rencontres dans cette compétition, mais le système de jeu mis en place par le sélectionneur mérite d’être amélioré estime ce technicien. L’entraîneur Ibrahima Sory Diaby conseille à son collègue Lappé Bangoura d’opter pour un schéma évolutif qui permettra à l’équipe de jouer offensif. « Avec deux milieux récupérateurs, un meneur de jeu et mettre deux excentrés associés à Gnagna Barry qui fait des bons appels et des déplacements intelligents sur la ligne d’attaque si possible. Cela pourra créer des espaces et c’est avec ça qu’on va inquiéter les Tanzaniens. La défense de notre adversaire est solide, il faut donc des joueurs qui sont capables d’éliminer deux ou trois joueurs dans la surface pour créer la surprise».

Le Syli sera privé demain de son meilleur joueur dans cette compétition qui est suspendu pour cumul de cartons mais pour Diaby Veron, Morlaye Sylla , élu deux fois homme du match, est remplaçable.

La Guinée participe pour la troisième fois à cette compétition réservée aux joueurs évoluant dans les championnats locaux. En 2016, le Syli local s’est hissé en demi-finale.

Mamadou Bhoye Bah

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com