Championnat d’Afrique de Sambo : la Guinée décroche deux médailles

La Guinée a pris part à la 15e édition du championnat d’Afrique de Sambo qui s’est déroulé en Egypte du 28 au 31 juillet 2021. Le deux athlètes qui ont représenté le pays à cette compétition ont chacun remporté une médaille ( argent et bronze). Au retour de la délégation ce dimanche soir, le président de la fédération guinéenne de Sambo a déploré le manque de soutien de l’Etat. Cependant il dit être fier des résultats obtenus et promets de continuer le travail.

Si Saidouba Camara, médaillé de bronze une nouvelle fois, avait pris part à la 14e édition, Moussa Keita est à sa première expérience africaine. Il n’a pas obtenu l’or mais la médaille d’argent. L’expérience acquise pourrait dit-il l’aider à mieux aborder les futures échéances . « Il y a avait trois compétitions, le Sambo combat, le Sambo Beach et le Sambo sportif. En Sambo combat, j’ai décroché la médaille d’argent. En Sambo Beach, ça n’a pas marché du tout mais comme c’est une première expérience, ce n’est pas si mal. Mais l’objectif au départ c’était de ramener des médailles en or. Je vais essayer de me préparer pour les prochaines compétitions avec l’expérience là, je pense que je pourrais faire mieux dorénavant», dira Moussa Keita tout souriant à sa descente d’avion ce dimanche soir à l’aéroport de Gbèssia.


Tous les objectifs ne sont pas atteints mais la Guinée en arrachant sa première médaille d’argent a franchi un cap. Le président de la fédération guinéenne de sambo s’en félicite. « Une médaille d’argent et une autre de bronze, c’est la moisson de la délégation guinéenne. On a pris part au Sambo combat et au Sambo Beach. Mais c’était un test pour donner l’expérience à nos athlètes. Je pense que cela va nous aider dans le futur….», explique Amadou Sadigou Bah, président de la fédération guinéenne de sambo.

Comme en 2019, la fédération, toujours à l’attente de sa délégation de pouvoir, n’a pas bénéficié du soutien de l’État. Ce qui l’a contraint à envoyer seulement deux athlètes qui ont heureusement décroché des médailles. « Si on avait obtenu l’ordre de mission et l’appuie du département des sports et du gouvernement guinéen, on aurait pu revenir avec beaucoup de médailles mais malheureusement nous sommes partis sans aucune forme d’assistance. La Guinée qui a envoyé deux personnes a eu deux médailles et occupe la 5e place au classement général. On ne peut pas se comparer à des pays qui ont eux envoyés plus de 10 athlètes et qui gagnent quatre à cinq médailles», regrette le président de la fédération guinéenne de sambo.

Avec ses deux médailles, la Guinée est qualifiée pour le championnat du monde prévu en novembre prochain. Les préparatifs de cette compétition vont démarrer dès la semaine prochaine.

Mamadou Bhoye Bah

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip