Ratoma : Wanindara « assiégé» depuis 24 heures par les forces de l’ordre

Wanindara, un quartier situé dans la commune de Ratoma, est assiégé depuis la nuit dernière par les forces. Cette descente musclée des forces de ce quartier de la haute banlieue de Conakry fait suite au meurtre d’un agent. Selon le ministère de la sécurité et de la protection civile, c’est un brigadier qui a été tué par balle par des inconnus aux environs de 19 heures ce lundi 30 novembre.

La brigade anti-criminalité a été dépêchée sur les lieux pour tenter de retrouver l’auteur de ce meurtre. Selon les autorités, il s’agit de deux groupes, l’un a ouvert le feu blessant trois agents et l’autre à bord de moto a tiré a bout portant sur le brigadier qui a trouvé la mort.

Le quartier est contrôlé par les forces qui ont pris position dans les différents points stratégiques. Des habitants du quartier dénoncent des exactions, rackets et des restrictions des libertés.

«Ces agents ont racketté les gens. Moi, je me trouvais à la devanture de notre maison avec un ami. Ce sont les agents de la Bac 6 qui sont descendus de leur pickup pour mettre leurs mains dans mes poches, ainsi que celles de mon ami. Un des agents a pris 40 000 francs dans l’une des mes poches ; et, deux autres agents ont pris 580 000 francs dans mes autres poches. Ils nous ont laissé avec nos téléphones, en disant que les téléphones sont localisables. Je les ai suivi jusqu’a 300 mètres pour les supplier de me rendre mon argent, j’ai marché entre eux pendant qu’ils tiraient et se jetaient des cailloux avec les enfants. Je les ai suivi jusqu’à ce qu’un agent a engagé son PMAK et l’a orienté sur moi en disant ‘’tu quittes ou je te tire’’. Le chauffeur m’a dit en langue poular : toi tu as la chance, c’est ton argent qu’on a pris. Après ça, je me suis retourné à la maison », a expliqué Diouldé Bah, un habitant de Wanindara chez nos confrères de Guineematin.com.

Espacefmguinee

leave a reply