Nouveau cadre de dialogue : « je m’efforce à y croire s’il y a de la sincérité… », Makanéra Kaké

 Le cadre de dialogue inclusif décrété par le président de la transition en début de semaine fait toujours parler de lui. Ce mercredi, 21 septembre 2022, un autre acteur politique a pris la parole chez les  »Grandes Gueules » de radio espace Guinée. Il s’agit bien sûr d’Alhouseny Makanéra KAKE, membre du bureau politique national du RPG arc-en-ciel. Pour cet animateur de la vie politique guinéenne, l’idée d’aller au dialogue déjà très important mais, il faut lui donner la forme et le contenu. Il (Makanéra) a aussi dénoncé les démarches de la CRIEF dans la gestion de certains dossiers :

« Le mal guinéen est que, nous ne savons pas apprécier. Les gens pensent qu’être constant, c’est rester derrière une idée, ce qui est faux. Je pense qu’il est mieux d’être constant derrière des principes. Si on reste constant derrière une idée, je pense qu’on ne pourra pas avancer. Si on est constant par rapport aux idées, même la science ne pourra pas évoluer. Pour être constant dans une situation changeable, il faut changer avec cette situation sinon, tu n’es pas constant », a tout d’abord démarré l’émission les ‘’GG’’.

Sur la question liée à la gestion des dossiers par la cour de répression des infractions économiques et financières, l’homme politique ne passe pas par quatre chemins : « le procureur Aly Touré doit changer la donne car, on ne peut pas résoudre le problème de la corruption par la prison. Ce qui est mieux pour le peuple aujourd’hui, c’est comment récupérer l’argent volé. J’avais même proposé l’audit des finances de l’Etat pour comprendre comment notre budget est élaboré, adopté, exécuté et contrôlé », a indiqué l’ancien ministre de communication du régime déchu.

Et de poursuivre : « l’idée d’aller au dialogue déjà une bonne chose mais, il faut lui donner la forme et le contenu. Seulement mon souci, c’est quand le président de la transition dit que, c’est le PM qui va nommer les facilitateurs. Sur ce point, je ne suis pas d’accord. Même s’il y a la volonté de bien faire mais, je m’efforce à y croire s’il y a de la sincérité, jusqu’à preuve du contraire. Le décret seul ne fera pas le dialogue. On voudrait connaitre ceux qui seront autour de la table et quel contenu ils vont donner à ce cadre ? ».

espacetvguinee.info

leave a reply