Mali: attaque meurtrière d’un camp de l’armée par des jihadistes

L’attaque a visé un camp de l’armée malienne dans la localité de Mondoro, située dans le centre du pays. Un dernier bilan fait état de 27 soldats tués. 

L’armée malienne aurait finalement repris le contrôle du camp militaire de la localité de Mondoro. Celui-ci est plutôt bien équipé, avec blindés et divers armements.

Tout a commencé ce vendredi matin dans cette localité du centre. Le camp est situé à l’est de la ville et les jihadistes ont lancé l’attaque par le nord et l’est. Le schéma tactique est classique mais toute fois qualifié de « complexe » dans le communiqué officiel : les dizaines, voire centaines de jihadistes certains sont à motos, d’autres en véhicules, avec l’usage de véhicules piégés. Il y a eu d’intenses échanges de coups de feu de part et d’autres, selon des témoins. Les avions de l’armée malienne sont intervenus.

Le bilan communiqué par l’armée fait état de 27 soldats tués et 47 « terroristes » neutralisés, mais encore 33 blessés dont 21 graves et sept « portés disparus » parmi les soldats. D’importants dégâts matériels ont en outre été enregistrés.

Les communications téléphoniques ont été, un moment, coupées avec une bonne partie de la ville, ce qui serait l’œuvre des jihadistes.

Le gouvernement malien a décrété un deuil national de trois jours. Durant cette période, les drapeaux seront mis en berne sur les bâtiments et édifices public.

rfi

leave a reply