Kindia : Une étudiante poignardée succombe à ses blessures

Âgée d’une vingtaine d’années, Aminata Sylla a été poignardée après une soirée dansante organisée par une école privée de la place dans la nuit du vendredi 04 à samedi 5 mars 2022 à Kindia.

Selon nos sources, c’est au cours d’une soirée organisée par le groupe scolaire privé « La Francophonie » que cette étudiante de l’université de Kindia, accompagnée de la fille de sa sœur, a été poignardée par une personne non encore identifiée. Elle est décédée lorsqu’elle tentait de regagner la maison.

« C ‘était la soirée de Sanoh, le copain de la fille poignardée. En sortant elle m’a dit de l’accompagner. Et nous avons négocié un conducteur de taxi moto, du nom de Diané, qui devait encore revenir nous rechercher après la soirée. Une fois dans la boite, on s’est vu avec son copain. (Le copain de la victime) et moi je les ai laissés pour aller danser avec les amis. C’est par après qu’elle m’a appelé pour me dire qu’elle veut rentrer à la maison que je peux la rejoindre après. C’est arrivée à la maison, j’ai su qu’elle a été assassinée. » explique Maciré Sacko, la fille avec laquelle la victime était sortie.

Informées, la police et la gendarmerie ont rallié les lieux pour des constats. Une enquête est déjà ouverte pour mettre main sur l’auteur de ce meurtre crapuleux.

Le corps d’Aminata Sylla est actuellement à l’hôpital régional de Kindia.

AGP

leave a reply