Insolite : un jeune surpris en plein ébats sexuels avec une chienne

C’est un fait qui sort de l’ordinaire. Un jeune de 19 ans a expérimenté ses talents de machine à sexe avec un animal de compagnie, une chienne plus précisément au marché de Gbéssia dans la commune de Matoto, en banlieue de Conakry. L’acte s’est passé dans la nuit de ce mercredi, 30 juin 2021. Ce sont des citoyens qui ont surpris le jeune en question en plein ébats sexuels avec une chienne. Le chef de quartier Gbéssia Cité 2 est vite intervenu pour mettre le jeune homme dans les mains de la police de son quartier, mais avant il avait pris le soin d’alerter les médias.

« C’est l’expression de la vérité, selon le rapport qu’on fait. Donc au bureau ce matin, on a trouvé un jeune dans les mains des agents de la police de proximité d’ici. Donc je les ai fait venir dans le bureau et je l’ai écouté, et qu’est-ce qu’il me dit comme peut-être à l’accoutumée, il a vu une chienne, il l’a appréhendée et l’a attachée au cou et voilà… », explique El Hadj Mohamed Fadiga, chef de quartier de Gbéssia cité 2.
Sur les motifs du jeune X, il s’est confié au chef de quartier avec des arguments insoutenables selon cette autorité locale.
« C’est un habitué des faits et il a n’a pas commencé ça ici. Il est de Forécariah, il a reconnu l’avoir fait au moins trois fois. Il l’a fait d’abord deux fois à Forécariah avant de venir à Conakry. Ici, c’est dans le marché qu’il l’a fait tard la nuit. Il est à Conakry seulement depuis quatre mois. Il est venu pour apprendre la menuiserie. Je lui ai même demandé s’il avait eu des rapports sexuels avec des humains, il me dit non ! Que lui c’est avec les chiennes. Je lui ai dit mais tu es malade ou quoi ? Il m’a dit non ! Il soutient qu’il n’est pas malade, je lui ai demandé pourquoi il n’a pas cherché à faire cela avec les femmes, il m’a dit qu’il n’a pas d’argent pour payer les femmes », rapporte le vieil homme avec étonnement.

Avec les questions incessantes des journalistes qui voulaient toujours en savoir plus, l’interlocuteur s’est dit même gêné de parler de tels sujets.
 » Non c’est purement inhumain. Moi j’ai du mal à parler de ce problème-là. Je ne peux pas concevoir ça. Vous voyez jusqu’où la société guinéenne est dépravée, un être humain avec des animaux dans ce contexte-là, franchement moi c’est lourd pour moi en tant que religieux et à mon âge-là.  L’homme ne devrait pas se permettre cela. Je parle de cela malgré moi. Il avait fait ses études jusqu’en sixième année », confie Ehadj Mohamed Fadiga.
Sur place, la police a embarqué le jeune pour le commissariat central de Gbéssia. Les journalistes qui insistaient pour décrocher une interview avec lui ont été interpellés et retenus quelques temps avant d’être relâchés avec injonction de supprimer les images prises sur place.

Mamoudou Boulléré DIALLO

 

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip