Conakry : fin de la grogne des conducteurs, la circulation redevient normale

Après deux jours de débrayage pour protester contre le maintien du prix du tronçon à 15OO francs guinéens après l’augmentation des prix des produits pétroliers, les conducteurs de taxi ont repris du service ce mercredi 11 août 2021. Contrairement aux deux précédents jours, les taxis étaient visibles sur le réseau routier de la capitale guinéenne. Cependant, certains chauffeurs continuent de faire payer aux passagers 2000 francs guinéens le tronçon.



Paralysée depuis deux jours à cause de la grève des conducteurs, la circulation est redevenue normale ce mercredi. Conakry a renoué avec les embouteillages, les brouhahas, klaxons et fumées qui polluent l’environnement, signe que les taxis et minibus sont de retour dans la circulation après deux jours de pause pendant lesquels Conakry a respiré à plein poumon. Issa Camara, chauffeur, assure qu’il n’avait pas le choix. « On voulait que le gouvernement nous écoute mais il n’a pas voulu le faire. Ayant une famille à nourrir, des factures à payer, je ne pouvais pas rester un jour de plus à la maison. Je pense que ces deux jours vont servir de leçons aux passagers. Désormais quand on va demander 2000, ils vont payer sans problème. Car le prix fixé par le gouvernement n’est pas applicable sur le terrain ».



Les chauffeurs estiment qu’ils n’ont pas été défendus par le syndicat qui a laissé le gouvernement fixé le prix qu’il veut. Faux rétorque Ousmane Horoya Camara, secrétaire général de la fédération syndicale professionnelle nationale des transporteurs. « C’est sur la base de la simulation effectuée sur les prix qu’on fait le tronçonnement, on signe le papier et on remonte l’information. Et ça se passe devant tous les membres des cinq communes de Conakry qui sont à la fédération et chaque membre des sections syndicales de Conakry est membre de cette fédération ».

Certains usagers préfèrent payer plus pour se rendre au travail au lieu de rester à la maison. Pour eux, c’est le gouvernement qui est à la base de la souffrance des citoyens.

Bhoye Bah

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip