Chaîne de solidarité contre le covid-19: les responsables saluent l’engagement des guinéens

La chaîne de solidarité initiée par le groupe Hadafo médias pour combattre le covid-19 a été clôturée samedi dernier. Le programme a mobilisé l’ensemble du réseau Hadafo médias. Sur le plan humain, 25 personnes ont été mobilisées dont 16 techniciens. Au total, plus de 4 milliards et demi ont été récoltés au cours de la campagne de mobilisation des fonds.

20 heures de live en neuf (9) jours. 32 reportages en lien avec le coronavirus ont été réalisés. Des invités de marques dont docteur Sakoba Keita. A ce jour 4 milliards 619 millions 676 mille 342 fg ont été récoltés. Pour le PDG du groupe Hadafo médias, l’objectif est atteint.

« Pour nous ce n’est pas le montant qui compte, c’est le geste. Tout le monde a contribué, les chauffeurs, nos mamans dans les marchés. Qu’ils soient en Guinée ou à l’étranger, nos auditeurs ont vraiment contribué à la chaîne de solidarité. Pour nous, c’est pari gagné », explique Lamine Guirassy.

Ces dons sont en nature et en espèce. Une commission est mise en place pour gérer le reste du processus. D’ores et déjà, le coordinateur du projet rassure les donateurs et l’ensemble des Guinéens sur la gestion rationnelle des fonds. « On a utilisé des moyens de paiement qui sont véritables à tout moment. Nous envisageons de faire un point de presse au cours duquel on fera officiellement le point sur tout ce qui est rentré. Tous les donateurs auront donc la possibilité de consulter les fichiers pour savoir combien est rentré », insiste Fabara Koné. 

A travers cette initiative, Hadafo médias vient de réunir les Guinéens autour d’un idéal, un objectif commun, la lutte contre le Covid-19. Un devoir accompli estime le PDG du groupe de presse le plus suivi de la Guinée.

« Pour nous, c’était un test qui s’est avéré positif. Ça prouve qu’à moment donné on peut se retrouver autour de l’essentiel. Pour poser des actes, on ne va pas forcément attendre les politiques ou le gouvernement. C’est un bon début, on verra bien comment mûrir tout ça. Quand on est leader, il faut montrer l’exemple. Ce n’est pas pour rien que plusieurs guinéens font confiance à notre groupe », conclut Lamine Guirassy.

Mamadou Kaly SOW/ Mamadou Bhoye Bah

Espace TV

Regardons mieux