Cadre de dialogue inter-Guinéens : le PEDN de Lansana Kouyaté réagit

Dans un décret lu sur les antennes des médias d’Etat hier lundi, 19 septembre 2022, le président de la transition a créé un nouveau cadre de dialogue. Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a précisé dans le même document que le dialogue  dont -il est question, aura pour facilitateurs ,des nationaux qui seront nommés par le premier ministre Bernard GOMOU. Après cette annonce, les voix s’élèvent déjà au sein de l’opinion et chacun y va de son commentaire.  

Au PEDN de Lansana KOUYATE, tout acte qui s’inscrit dans le cadre d’unir les guinéens est le bienvenu. En tout cas, c’est ce qui résulte de la communication faite par Mohamed Cissé dans les ‘’GG’’ de radio espace Guinée de ce mardi, 20 septembre 2022.

« Nous avons suivi le décret hier. Le dialogue est en place mais, il faut maintenant définir la forme qui va encadrer tout ça. Et l’essentiel pour nous, que les Guinéens se retrouvent pour parler de nos problèmes. Le PEDN est disposé à venir et le reste sera discuter au tour de la table. Nous ne trouvons aucun problème à ce qu’un facilitateur étranger soit là ou pas. D’ailleurs, le cadre de dialogue interne peut faciliter le travail à tout médiateur qui pourrait venir en Guinée. Il faut d’abord prendre ce qui est là et voir maintenant, ce qu’on peut améliorer. Notre inquiétude n’est pas au niveau de celui qui doit participer ou pas. Il suffit juste de déterminer qui doit être au tour de la table et au nom de quelle structure ? », a fait savoir le responsable chargé de la communication du parti de l’Espoir pour Développement National.

Sur le choix de ceux qui doivent prendre part à ce nouveau cadre de dialogue, Mohamed  Cissé donne son avis : « Au moment qu’on avait démarré le premier dialogue, il y avait  environ 15 coalitions politiques et plusieurs organisations de la société civile. Mais, chacune des plateformes peut envoyer ses représentants avec la participation des institutions sous régionales et internationales. Cela pourrait faciliter les débats de qualité et garantir  l’inclusivité . Ainsi, je pense qu’on peut avoir une vingtaine de participants au tour de la table pour parler des problèmes de la Guinée. Nous acteurs concernés, devons laisser tout préalable. Allons échanger entre nous guinéens pour le bonheur de la nation », a sollicité ce responsable du PEDN.

Espacetvguinee .info

leave a reply