Aéroport de Conakry : voici pourquoi les vols n’attérissent pas

Qu’est-ce que se passe à l’aéroport international Conakry Gbessia? Jusque-la on responsabilisait cette brume qui réduit la visibilité des pilotes. Mais depuis peu, une autre information indique que les conditions météorologiques n’expliquent pas totalement ce problème d’atterrissage et de décollage des avions. En fait un appareil indispensable en cas de mauvais temps serait aussi à l’origine de ce problème d’atterrissage qui impact négativement agences de voyage et passagers.  
Une dizaine de passagers en attente sur le parking de l’aérogare. Potentiels migrants ou simples employés d’entreprises étrangères, ils ne veulent pas être filmés, mais racontent leur galère, la longue attente de leur vol, qu’ils auraient dû prendre depuis le 20 février 2021. « Avec la situation là, les vols n’ont pas pu atterrir. On nous a programmé pour aujourd’hui, nous sommes venus mais jusqu’à présent il n’y a pas de vol», explique un passager qui a recquis l’anonymat.
Moins d’atterrissage, les passagers sont hébergés à l’aéroport, pendant 3 jours, ils ont dormi à même le sol. Aujourd’hui, ils sont dehors et dénoncent l’attitude de la compagnie qui leur a vendu des billets. « S’il y a des problèmes de ce genre, normalement c’est la compagnie qui doit nous prendre en charge mais elle n’a rien fait. Pendant trois jours, on est là, on dort au sol…», deplore-t-il.Une longue attente, une perte de temps, les passagers se demandent comment faire d’autant plus qu’ils ont touché à l’argent, qu’ils auraient dû épargner. « L’argent que j’avais prévu de dépenser en Tunisie là-bas, j’ai déjà utilisé ça ici».
Un début de galère pour passagers et agences de voyage, la brume qui surplombe le pays ne serait pas seule à l’origine du ralentissement du trafic aérien. L’appareil qui permet aux aiguilleurs de guider avec précision les pilotes, tombée en panne selon des sources serait aussi responsable de ce problème d’atterrissage.

En conseil de ministre ce jeudi, le président de la république a déploré les manquements observés dans la gestion de l’Agence de Navigation Aérienne ayant conduit aux défaillances de l’équipement d’aide à l’atterrissage des aéronefs au niveau de l’aéroport de Conakry Gbèssia. Il a décidé de l’application de sanctions administratives exemplaires aux responsables de cette situation.

Bhoye Bah/Saliou Bah

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip