Retour d’Ebola : des mesures sont prises ( ANSS)

Informations sur les cas suspects d’Ebola signalés dans la préfecture de N’Zérékoré.

Suite à un enterrement, 8 cas de diarrhée, vomissement et saignement ont été signalés dont 3 décès dans la sous préfecture de Goueké à 45 km de N’Zérékoré.

Des echantillons ont été prélevés et expédiés aux Labos de Gueckedou et Conakry (Fievre hemorragique).

4 patients sont isolés actuellement au CTEPI de N’Zérékoré depuis le 11 fevrier, et un à Conakry le 12 fevrier.

Le labo de Gueckedou à fourni un premier résultat revélant la présence du virus EBOLA.

Une deuxième confirmation est en cours au laboratoire de fièvre hemorragique de Conakry.

Informations relatives à l’historique des cas:

C’est une infirmière du centre de santé de Goueké qui est tombée malade , elle a été consultée par le chef du centre et reférée à N’Zérékoré centre, celle-ci est décédée entre le 27 et 28 janvier 2021.

Son enterrement à eu lieu le 01 fevrier à Goueké.

C’est Parmi les personnes qui ont pris part à cet enterrement qu’il a été dénombré ces 08 cas.

Mesures prises:

Isolement de tous les cas suspects aux CTEPI de N’Zérékoré et Conakry.

Investigation sur les cas pour clarifier les données, recenser d’autres cas suspects et identifier tous les contacts et les isoler.

Une mission d’investigation est partie à Goueke ce 13 fevrier.

Enclencher des démarches d’acquisition des vaccins contre Ebola auprès de L’OMS ET CDC en vue de procéder éventuellement à une vaccination en ceinture dans les zones touchées.

Une declaration sera faite dès la ré confirmation.

Prochaine mise à jour dimanche 14 février.

leave a reply