Dr. KASSORY FOFANA à la tête du RPG Arc – en – ciel : Un nouvel ordre politique naît en Guinée.

Dr. KASSORY FOFANA à la tête du RPG Arc – en – ciel : Un nouvel ordre politique naît en Guinée.

La guerre de positionnement en vue de la course vers la prochaine présidentielle en République de Guinée, fait ses manœuvres. Dr. Kassory FOFANA, ancien Premier Ministre, jusque-là figure emblématique de l’Administration guinéenne, a été désigné par le Bureau politique national du RPG Arc – en – ciel, comme intérimaire à la présidence du parti, sous les bénédictions du Président Alpha CONDÉ, depuis son repos de convalescence à Abu Dhabi, à la suite du putsch intervenu le 05 Septembre 2021, qui mit tristement fin à son règne.

Pour une première en République de Guinée, un parti politique sort de son giron traditionnel pour choisir son président.

Cette action politique du RPG Arc – En – Ciel, dont le fief naturel est la Haute Guinée, vient mettre fin à l’esprit régionaliste ou ethnique des partis politiques, en leur donnant une leçon d’ouverture et de grandeur, quant aux  instruments de conquête du pouvoir. Désormais, les partis politiques en Guinée doivent intégrer cette matrice dans leur évolution et leur montée progressive sur la scène du développement durable de nos sociétés.  

Et les dés sont jetés !

Les compétitions électorales à l’horizon, dont le CNRD (putschistes au pouvoir), jure de faire office d’arbitre, s’annoncent cependant houleuses. Entre conquête et reconquête du pouvoir, les adversaires connaissent déjà mutuellement le niveau redoutable des machines de leurs adversaires. Cependant, même si, majoritairement les machines de conquête restent les mêmes, bien que certaines soient grippées ; les hommes auront tout de même, changé.

Ceux- ci viennent avec leurs auras, leurs intelligences, leurs réseaux et leurs connaissances ultimes de la Guinée.

La passion politique en ce sens est un fait. De nouvelles idées de gouvernance émergeront ; de nouveaux styles du vivre – ensemble jailliront ; de nouvelles façons de regarder l’humain se verront ; de nouvelles luttes contre la pauvreté de nos sociétés s’engagent ; de nouvelles figures politiques se révèleront.

Cependant, le pragmatisme de tous sera  évalué. L’histoire de tous sera lue. Et la vision de chacun, entendue. Ainsi, notre avenir en jeu, se verra projeté sur la page officielle du Ciel, dans la lumière du midi ; avec une lecture particulière de chacun des candidats.

Ces différentes lectures auront à motiver nos choix, sous l’Œil protecteur du Divin Grand Maître des Légions.  

Mais qui pour être Président de la République de Guinée ?  

Le recul nécessaire, pour prendre des décisions qui protègent tout d’abord la Guinée et les guinéens et garantissent en même temps leur avenir. Le recul nécessaire, pour que la postérité hérite d’une terre riche d’amour, de paix, de science et d’or. Voici ce qui est de la valeur première, de qui, pour présider démocratiquement aux destinées de la Guinée.

Il est évident que les vertus d’hommes d’Etat se cultivent. Ainsi, impossibilité il y a, certes, de créer un leader politique du monde moderne le lundi pour qu’il prenne le pouvoir et l’exerce convenablement, le vendredi qui suit.

Cependant, indéniablement, l’exercice politique est nécessaire aux hommes qui veulent diriger un pays. C’est pourquoi, le cadre de dialogue et la moralisation de la vie politique sont nécessaires pour appréhender les dimensions et renforcer les capacités de ceux qui font don d’eux-mêmes, pour le bien-être du peuple de Guinée.

Le chamboulement des calculs politiques.

L’après Alpha CONDÉ était scruté à la loupe, par partisans et opposants à son régime. C’était une guerre des tranchées. Ce qui d’ailleurs précipita sa chute, eu égard au fait que la préparation de l’après règne était plus vive que l’attelage à l’ouvrage du règne lui-même.

Le nouvel ordre politique guinéen qui s’établit, interpelle les guinéens, notamment l’élite, sur la culture de l’héritage et la capacité de tous à se projeter dans le futur.

Cette lumière nouvelle appelle la grande lumière de la connaissance, pour ce qui est de la majorité de la population guinéenne, dont l’analphabétisme obscurcit les chemins.

Le nouvel ordre politique guinéen, marqué par le chamboulement de beaucoup de calculs politiques, à travers la venue de Dr. Kassory FOFANA, comme Président du RPG Arc – en- ciel, est une maturité à vivre dans la real – politique.

Mais surtout dans la paix ; la paix rien que la paix !

Je vous salue.

Mohamed Lamine KEITA

Ecrivain / Poète

leave a reply