Le Président de la Fondation Maarif de Turquie, le Prof. Dr. Birol Akgün au Sommet des médias Turquie-Afrique

A u deuxième jour du Sommet des Médias Turquie-Afrique organisé par la Présidence de la Communication de Tur- quie, dans la session intitulée « Investir dans le capital humain de l’Afrique », les travaux de l’Agence Turque de Coopération et de Coordination (TIKA), de la Fondation Maarif de Turquie et de la Présidence des Turcs de l’Etranger et des Communautés

apparentées (YTB) ont été discutés.

S’exprimant lors du panel, le vice-président de YTB, Abdulhadi Turus, a fournit des informations sur le travail de la présidence et a déclaré que le programme de bourses internationales était en cours depuis 2012.

Le vice-président de YTB Turus a déclaré qu’ils travaillaient pour partager les expériences de l’Agence Anadolu, de TRT et d’autres organisations médiatiques dans presque tous les pays africains avec les équipes médiatiques en Afrique afin d’éviter les idées reçues et les fausses perceptions sur les médias.

Le vice-président de la TIKA, Rahman Nurdun, a annoncé l’ou- verture d’un bureau de l’institution à Addis-Abeba pour la pre- mière fois en Afrique en 2005, et l’augmentation de ce nombre avec une expansion au Kenya et au Sénégal.

Après les allocutions, le président de la Fondation Maarif de Tur- quie, le Prof. Dr. Birol Akgün a également remercié la Direction de la Communication de la Présidence pour l’organisation du panel. Rappelant que l’ouverture de la Turquie sur le continent africain a commencé au début des années 2000, Akgün a déclaré : « Le mouvement d’ouverture sur l’Afrique, qui a pris de l’ampleur après 2005, a parcouru un long chemin au cours des 15 dernières années. Nos relations avec l’Afrique, qui ont débuté avec l’aide humanitaire et au développement, évoluent désormais vers une nouvelle dimen- sion. Les 15 dernières années doivent être considérées comme la période où la Turquie et l’Afrique ont appris à se connaître. Cette rencontre correspond à une nouvelle ère dans laquelle les gens in- teragissent les uns avec les autres pour la première fois. »

leave a reply