Kankan : deux gendarmes accusés de vol et de corruption aggravée

Les faits remontent au mardi 16 février 2022, aux environs de 14h, entre Lefaranani et Soronkoni situé à environ 50km de la commune urbaine de Kankan. Selon nos sources, deux gendarmes seraient accusés de vol de motos et de corruption aggravée.
Concernant l’adjudant-chef Ibrahima Sory Camara en service au groupement de la gendarmerie routière de Kankan, il aurait découvert un produit pharmaceutique appelé Tramadol sur un passager d’origine burkinabé lors d’un contrôle. Il a ainsi décidé de procéder à une fouille approfondie de tout le véhicule. Au cours de cette fouille, il a accepté d’être soudoyé par le détenteur de ce produit et le conducteur en prenant respectivement sur eux 40.000 CFA et 200.000fg, pire il a pris frauduleusement 200.000CFA dans le sac d’un des passagers qui a alerté aussitôt ses chefs hiérarchiques, immédiatement il a été interpellé par la brigade de recherche de Kankan pour investigation, à l’issue des enquêtes menées, il ressort qu’il existe des abus graves pouvant entraîner des poursuites judiciaires pour corruption et vol d’argent.
En ce qui concerne le deuxième cas, l’adjudant-chef Souleymane Keita en service à la compagnie de la gendarmerie routière de Siguiri, il est cité dans une affaire de vol de 14 motos dans un magasin à Siguiri plus précisément dans la nuit du 25 au 26 février 2022. Ayant été interpellés, les deux voleurs ont formellement reconnu et dénoncer l’adjudant-chef Souleymane Keita pour sa participation à cette coopération de vol, ainsi, il a été mis à la disposition de la brigade de recherche de Siguiri pour mener les enquêtes.
Ils seront tous déférées devant le procureur général du tribunal militaire de Kankan pour répondre de leurs actes, et pour ce qui est des 5 civils qui ont été interpellées dans cette affaire, ils sont déjà déférés au tribunal de première instance de Siguiri.

AGP

leave a reply