Sous l’ère CNRD, ’Etat s’est désendetté auprès de la BCRG de l’ordre de plus de mille milliards de francs ( Lounceny Nabé)

Lounceny Nabé, gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée était l’invité «  des grandes gueules » ce mardi 2 novembre 2021. Plusieurs sujets dont la loi des finances rectificative, la valeur de la monnaie guinéenne et les projets en cours étaient au menu des débats.

Globalement, le franc guinéen se porte bien de nos jours assure Louceny Nabé qui ajoute qu’après le coup d’Etat du 05 septembre, l’Etat a réglé une partie de sa dette à la BCRG. « Le changement opéré le 5 septembre 2021 apparaît comme quelque chose qui a renforcé  la confiance. Vous allez le constater. Du 5 septembre à date, l’Etat s’est désendetté auprès de la Banque Centrale de l’ordre de plus de mille milliards de francs. Comme conséquence, le franc guinéen qui était stabilisé depuis plus d’un an, s’est apprécié aussi bien au marché des bureaux de change qu’au marché inter bancaire bilatéral des devises de la Banque Centrale », annonce le gouverneur de la BCRG.

En ce qui concerne l’élaboration de la loi des finances rectificative, Louceny Nabé dira que la Banque Centrale  a joué un rôle mineur alors qu’il justifie le gel des comptes des anciens dignitaires du régime déchu et les régies par des mesures conservatoires.  

Même si le mobile money a pris une proportion importante, la Banque Centrale de la République de Guinée ( BCRG) compte lancer la monnaie numérique dans les prochaines années. Selon le gouverneur de la BCRG, le processus est enclenché depuis un moment  avec des partenaires sérieux et la phase pilote pourrait être lancée l’année prochaine. « Il y a des discussions avec un partenaire sérieux qui a été en Guinée, il n’y a pas très longtemps, avec lequel nous avons discuté de cette monnaie numérique de Banque centrale. C’est-à-dire, une monnaie qui peut être détenue par un large public possible. Avec le portefeuille électronique, on peut faire des paiements en toute sécurité… ».

Ci-dessous le passage du gouverneur de la BCRG

Mamadou Bhoye Bah

leave a reply