Rétrospective 2020: Le chef du Gouvernement a été très actif au cours des 12 derniers mois

 De la Campagne pour les élections législatives couplées au référendum du 22 mars à celle de la présidentielle du 18 octobre en passant par la gestion des crises sociales, politiques sanitaire et scolaire, Ibrahima Kassory Fofana était sur tous les fronts.

En 2020, le premier ministre a entamé la conduite de l’action gouvernementale par dresser le document de cadrage pour l’élaboration du budget de l’année aux ministres en charge de l’économie.  Dans ce document, les orientations se sont articulées autour de quatre axes : la stabilité macroéconomique et le respect des engagements internationaux ; la croissance économique inclusive ; la transparence budgétaire et la gestion efficiente des finances publiques.

Au début d’année, le chef du gouvernement a effectué des tournées en haute et en moyenne guinée pour lancer et promouvoir les activités de l’ANIES), nouvel instrument de lutte contre la pauvreté.

400.000 personnes ont bénéficié de cet accompagnement.

Entre temps, le premier cas de coronavirus a été notifié en Guinée. Le gouvernement s’est vite mobilisé et a décliné un plan global de riposte qui a couvert la période mars-Décembre 2020. Ce plan a pris en charge les factures d’eau et d’électricité, le traitement des patients et les frais de locations ont été bloqués jusqu’au 31 décembre.

Au cours de l’année des dissensions ont éclaté au sein gouvernement. L’un a opposé le chef du gouvernement à son ministre de l’Industrie et des PME, selon la presse. Le différend entre les deux hommes était lié à la succession d’Abdoulaye Yéro Baldé démissionnaire au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. L’autre bras de fer était entre le PM et la ministre du plan et du développement économique et sociale.

En août, le Premier ministre a pris part au Forum annuel du Futu roscope. Il était d’ailleurs l’invité d’honneur.

La communication du Premier ministre Kassory Fofana a porté sur le thème : « exister dans un monde fracturé ».

En 2020, la primature a reçu le « Plan de stratégie nationale d’abandon du mariage des enfants (2021-2025) » dont l’objectif est de permettre à la Guinée de lutter contre le mariage précoce qui, selon le premier ministre, « est un traumatisme qui suit la victime durant toute sa vie ».

Avant la Présidentielle d’octobre 2020, Kassory Fofana s’est battu pour la révision constitutionnelle. Son engagement lui a valu d’être désigné Directeur de Campagne du candidat du RPG. En campagne, justement, le locataire du palais de la Colombe s’est rendu au Foutah et dans la savane guinéenne mais à Labé, Dalaba, Mamou, et Siguiri son cortège a fait l’objet d’attaques.

Au chapitre des déplacements, le chef du gouvernement guinéen, s’est rendu à Abidjan Le 14 décembre dernier pour prendre part à l’investiture du président Alhassane Dramane Ouattara.

Idrissa Diallo

leave a reply