Gueckédou : Une élève jette ses bébés jumeaux dans une latrine juste après l’accouchement à Nongoa

Une élève de 15 ans a abandonné ses bébés jumeaux dans un WC juste après l’accouchement, dans la journée du mercredi 26 janvier au chef-lieu de la sous-préfecture de Nongoa dans la préfecture de Gueckédou.


Joint au téléphone, le commissaire spécial de la police des frontières de Nongoa, Habib Diarra a déclaré que l’élève Sia Sita Millimouno, de 8è année au lycée-collège de la localité, est la présumée auteur du double meurtre. « Les deux nourrissons ont été jetés dans les toilettes juste après l’accouchement », dit le commissaire spécial, précisant que quand il été informé de l’incident par un responsable de l’établissement, il a aussitôt convoqué la présumée auteur du crime pour audition.


D’après l’officier de police, l’adolescente a reconnu avoir emballé les nouveau-nés avant de les abandonner dans une fosse de WC. « Aussitôt après son audition », précise le commissaire Diarra, « une équipe de sauvetage, qui s’est rendue sur les lieux de l’incident, n’a pas pu secourir les deux bébés dont les cris parvenaient du trou ; et les deux innocents étaient déjà morts au moment où le dalot a été cassé », a-t-il déploré. « J’ai immédiatement orienté la jeune maman qui saignait encore au centre de santé de la localité sous ma surveillance », a enfin précisé l’officier de police.


Pour le chef du centre de santé (CCS) de Nongoa, Abdoulaye Kéïta, c’est un paradoxe qu’une femme, se présentant primipare, dirige seule une couche ! « Je reste dans un suspens », s’est-il douté. Le CCS a souligné le risque que pourrait subir une femme à la suite de son premier geste non assisté. « Je l’ai mise à l’observatoire pour lui éviter d’éventuelles complications », a estimé l’infirmier d’État.

La jeune nourrice est mise à la disposition des services de sécurité pour des fins d’enquêtes.

AGP

leave a reply