Conakry : M’Mah Sylla, devenue symbole des violence faites aux femmes, a rejoint sa dernière demeure

M’Mah Sylla, décédée le samedi dernier à Tunis où elle a été évacuée pour des soins, a été inhumée ce mercredi 24 novembre 2021 à Enta, dans la commune de Matoto. Mais avant, un denier lui a été rendu à l’hôpital sino-guinéen.

Victime de viols qui ont abouti à une grossesse dont la tentative d’avortement a tourné au drame, M’Mah Sylla dont le corps a été rapatrié hier soir repose désormais au cimetière d’Enta Nord, en haute banlieue de Conakry.

Proches, amis collaborateurs, personnalités et activistes des droits de l’Homme étaient à l’hôpital sino-guinéen pour la levée du corps. Tous réclament justice pour M’Mah afin de servir de leçon et prévenir d’éventuels cas de viols.

La ministre de l’action sociale, Aicha Nanette Conté, a au nom des autorités promis que la lumière sera faite. Cependant, elle demande à tout le monde de laisser la justice faire son travail.

Bhoye Bah

leave a reply