Session inaugurale du CNT : la radio parlementaire manquera le rendez-vous

La seule radio institutionnelle de la Guinée est en panne depuis plus d’un an. Le personnel ne sait plus que faire. Reconnue pour son implication dans les activités du parlement notamment dans la retransmission des débats en direct de la 107.5, elle sera le grand absent de la cérémonie d’installation du conseil national de la transition prévue ce samedi, 05 février 2022.

Le directeur de la communication du parlement se réjouit plutôt d’un plan aléatoire avant la réhabilitation de la 107.5. « La radio parlementaire a vocation de retransmettre en direct toutes les activités opérationnelles du parlement, c’est-à-dire tous les travaux en plénière et dans les commissions. Cette radio est en panne aujourd’hui. Heureusement, nous avons bénéficié de l’appui technique de nos confrères de la Radio Télévision Guinéenne. Ils vont demain Inch’Allah assurer la retransmission», se contente Abdel Ben Condé.

Studio de la radio parlementaire

Cette panne persiste depuis plus d’un an. Si au départ c’était seulement un problème d’émetteur qui coûte environ 80 millions de francs guinéens aujourd’hui, la radio parlementaire manque pratiquement de tout. Elle a été lancée le 03 mai 2016 sous la mandature de Claude Kory Kondiano, président de la huitième législature.

Pendant le règne d’Amadou Damaro Camara (9ème législature), la « Voix du peuple » connaitra une crise.

L’espoir des auditeurs et des travailleurs de la 107.5 fm repose désormais sur le président de la transition pour sa réhabilitation.

Mamoudou Boulléré Diallo

leave a reply