Présidentielle : Aboubacar Soumah du parti GDE sera candidat

L’opposant Aboubacar Soumah du parti Guinée pour la Démocratie et l’Équilibre est candidat à la présidentielle de 2020. C’est lui-même qui a fait l’annonce ce samedi 18 juillet à Conakry. Même s’il dénonce le déroulement du double scrutin du 22 mars dernier, il rêve cette fois-ci d’occuper le palais Sékouthoureya. Il fustige la démarche du FNDC et certains de ses paires de l’opposition qui veulent le départ d’Alpha Condé.

Le parti Guinée pour la Démocratie et l’Équilibre sera candidat au premier tour de l’élection présidentielle avec ou sans le président Alpha Condé. Ses membres ont déjà  une convention en cours pour désigner leur candidat ou présenter le président du parti honorable Aboubacar Soumah à la présidentielle du 18 octobre 2020.

Aboubacar Soumah n’est certes pas convaincu du déroulement du scrutin du 22 mars dernier, mais reste confiant que la présidentielle sera crédible et transparente. « Nous sommes en train de mettre en place une plateforme qui va regrouper un certains nombres de partis politiques, la société civile, les associations et autres pour voir dans quel cadre nous pourrons évoluer. C’est soit présenter une candidature unique au sein de notre union ou soutenir une autre candidature selon nos intérêts politiques partagés pour le bonheur de tous les guinéens », explique Aboubacar Soumah.

L’opposant ne partage pas certains points de vues de ses pairs de l’opposition. Il reproche notamment à Bah Oury plusieurs choses dont sa demande relative au départ du président Alpha Condé. « Je ne partage pas ce point de vue, monsieur Bah Oury devrait tirer les leçons de ses comportements antérieurs. Il ne s’est jamais compris avec un régime en Guinée, il s’est toujours opposé à la réalité guinéenne ».

Le député est contre les marches de protestation du FNDC comme celle annoncée ce lundi qui ont déjà coûté la vie à plusieurs innocents. Un dialogue inclusif serait pour lui une solution de sortie de crise. « Je  voudrais que cette rencontre se transforme en dialogue national où les guinéens se parleront sincèrement, où les guinéens diront ce qu’ils pensent, où les guinéens se regarderont en face pour sortir de là-bas les mains dans les mains».

Le parti Guinée pour la Démocratie et l’équilibre a obtenu deux sièges à l’assemblée nationale lors du double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier. L’opposant Aboubacar Soumah veut cette fois-ci tenter d’occuper la magistrature suprême.

Bhoye Bah/Justin Leno

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip