Affaire Alport: Cellou Baldé met le pied dans le plat du gouvernement de la transition

Après avoir ordonné l’arrêt brusque des travaux de la société Alport la semaine derrière, la junte au pouvoir en Guinée passe encore à la vitesse supérieure comme si le premier acte ne suffisait pas. Hier lundi, le pouvoir de Conakry a mis dehors le Directeur Général d’Aport  et son équipe. Une situation qui met au ralenti certaines activités au port autonome de Conakry et pourrait créer des ‘’tensions’’ entre la Turquie et la Guinée.

Interrogé ce mardi, 13 septembre 2022 sur cette actualité, Cellou Baldé de l’UFDG dit ne pas comprendre ces différentes descentes musclées des hommes armés au siège de la société Alport. Ce haut cadre de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, parti dirigé par Cellou Dalein DIALLO, estime qu’il y a un problème de sérénité au sein du CNRD.

« Je crois qu’il y a un problème de sérénité au niveau du CNRD et du gouvernement de la transition. En tout cas, j’ai besoin de beaucoup d’informations et de clarification.  Il faut qu’on nous dise, pourquoi toutes ces agitations ? Est-ce qu’il y a quelque chose que les Guinéens ne savent pas qui est en train de se préparer à partir peut-être de la Turquie d’ailleurs, peut-être sous les manettes d’Alpha Condé ou de quelqu’un d’autre ? On ne sait rien pour le moment », s’interroge l’ancien député uninominal de Labé.

Malgré ce climat tendu entre l’Etat Guinéen et la société Alport, le gouvernement refuse de communiquer sur ce sujet. Ce que déplore d’ailleurs Cellou Baldé. « Pourquoi toutes ces agitations ? Pourquoi aujourd’hui on retombe dans les pratiques du passé, faire des descentes musclées au niveau des entreprises, sommés les gens de quitter les lieux sans motif réel ? Je crois que le gouvernement et le CNRD doivent communiquer pour édifier l’opinion nationale et internationale par rapport à cette situation », ajoute-t-il.

Espacetvguinee.info

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

leave a reply