Situation au Burkina Fasso : la CEDEAO invite les militaires à rejoindre les casernes

La situation est confuse au Burkina Fasso depuis ce dimanche 23 janvier. Le président seraient déjà mis aux arrêts par les mutins et la CEDEAO n’approuve pas cette démarche des militaires. L’institution sous régionale tient les militaires responsables de l’intégrité physique du président Kaboré.

leave a reply