RDC: nouvelle tuerie en Ituri dans une attaque contre un site de déplacés

En RDC, nouvelle tuerie dans la nuit de mardi à mercredi à Djugu, en Ituri. Selon l’Armée, plus de 20 personnes ont péri dans une attaque contre un site de déplacés. D’après les sources locales, le bilan est très lourd. Le baromètre sécuritaire du Kivu, projet mené par Human Rights Watch et le Groupe d’Etude sur le Congo, parlent de plus de 40 morts. L’armée évoque pour sa part un bilan de plus de 20 morts.

L’attaque a été particulièrement violente. Les assaillants sont arrivés sur le site à une douzaine de kilomètres de Djugu-centre, à 21 heures, heure locale. Ils ont tiré à bout portant sur ces déplacés. Certaines victimes ont été achevées à coups de machette, selon les rescapés. Les vieillards, les enfants, les handicapés n’ont pas été épargnés.

Positionnés à une dizaine de kilomètres du lieu, les casques bleus sont arrivés une demi-heure après l’incursion. Après échanges des coups de feu pendant environ deux heures, ils ont réussi à repousser les miliciens et à sécuriser le site le reste de la nuit.

Le bilan définitif sera connu plus tard dans la journée. Les recherches se poursuivent. Certains parmi les déplacés ont quitté le site et se sont réfugiés dans la brousse. Parmi eux il y a plusieurs blessés. Les attaques contre les sites de déplacés se sont multipliées ces derniers mois en Ituri, accentuant la crise sécuritaire et humanitaire dans la région.

RFI

leave a reply