Nord-ouest du Nigéria : 24 morts dans l’attaque de deux villages

Au moins 24 personnes ont été tuées dans deux attaques de villages perpetrées par des hommes armés dans le nord-ouest du Nigeria, ont indiqué jeudi à l’AFP la police et des habitants.

Le nord-ouest et le centre du Nigeria sont depuis plusieurs années le théâtre de violences perpétrées par des groupes armés, appelés localement « bandits », qui attaquent les villages, volent du bétail, pillent et kidnappent contre le versement de rançons. Mardi, des dizaines de bandits ont envahi le village de Yasore, dans l’Etat de Katsina, vers 05H00 GMT ouvrant le feu sur les habitants et incendiant plusieurs maisons, a déclaré le porte-parole de la police de cet Etat Gambo Isah.

« Les bandits ont tué 10 personnes et en ont blessé plusieurs », a-t-il précisé. « Ils ont brulé des maisons et des commerces après les avoir pillés ». Les informations concernant l’attaque ont mis du temps à émerger car les autorités de Katsina, et des plusieurs autres Etats du nord-ouest, ont coupé en septembre le réseau téléphonique sur une partie de leur territoire pour lutter plus efficacement contre les bandits.

Mardi également, une centaine de bandits à moto ont assiégé le village de Kuryan Madaro dans l’Etat voisin de Zamfara, tuant 14 personnes, ont affirmé à l’AFP deux habitants. « Les bandits sont arrivés autour de 21H00 et ont assiégé le village », a affirmé à l’AFP un des habitants, Hamisu Malami. « Certains ont fait du porte-à-porte pour ordonner aux habitants de leur donner leur téléphone et économies.

Ils ont tiré sur ceux qui ont resisté et qui ont tenté de fuir », a-t-il raconté. « Ils ont tué 14 personnes en tout, et en ont blessé plusieurs », a-t-il poursuivi. Ce bilan a été confirmé à l’AFP par un autre habitant Bashiru Maiwada. Contactées par l’AFP, la police et les autorités de l’Etat de Zamfara n’ont pas réagi.

AFP

leave a reply