Mali: la Cédéao demande la désignation d’un président civil d’ici le 15 septembre

À Niamey, au Niger, les États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) étaient à nouveau au chevet du Mali, ce 7 septembre. La Cédéao maintient les sanctions économiques contre Bamako et contre le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), les militaires qui ont pris le pouvoir après avoir renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta. La conférence, présidée par le chef de l’État nigérien, Mahamadou Issoufou, s’est terminée en fin de journée. La Cédéao demande à la junte un président civil au Mali d’ici le 15 septembre.

Lire la suite sur 

leave a reply