Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo acquitté à la CPI, quel chef pour le FPI?

Après l’acquittement définitif de Laurent Gbagbo à la CPI, se pose aussi la question de l’avenir du FPI, et plus précisément celui de l’actuel chef du parti Pascal Affi N’Guessan.

L’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo est en froid avec son mentor, ce dernier soutenant la frange dissidente portée par la plateforme EDS. L’ex-président ivoirien va-t-il reprendre les rênes de sa formation politique dès son retour au pays ?

Pascal Affi N’Guessan rejette cette éventualité : « Aucun accord sur la réunification du FPI n’a été passé entre le président Gbagbo et moi-même. »

► À lire aussi : Acquittement de Laurent Gbagbo devant la CPI: un retour en Côte d’Ivoire est-il possible?

Il y a encore un an, après une rencontre avec Laurent Gbagbo à Bruxelles, le président du FPI dit « légal » assurait que son mentor, une fois de retour au pays, serait prêt à diriger le parti en tandem, Affi N’Guessan occupant la vice-présidence.

Mais depuis, la fusion avec la plateforme EDS, proche de l’ex-chef d’État, a été compromise. « Nous, nous faisons quand même la différence entre la légitimité institutionnelle et ce qu’ils pourraient appeler la légitimité charismatique. La réalité, c’est que le FPI continue de vivre. L’idéal serait effectivement que cette unité se fasse. Mais en l’état actuel des choses, nous constatons qu’il y a le FPI et il y a EDS », explique le secrétaire général du FPI-légal, Issiaka Sangaré.

Pascal Affi N’Guessan a toujours été considéré par la frange « Gbagbo ou rien » comme un pion de l’actuel chef de l’État Alassane Ouattara pour diviser l’opposition. Pour Jean-Gervais Tchéidé, vice-président de EDS, tout dépendra de la décision de Laurent Gbagbo : « Est-ce que Pascal Affi N’Guessan va continuer d’accepter d’être le cheval de Troie du pouvoir Ouattara dans la maison FPI ? J’en doute fort. Nous allons certainement, autour du président Gbagbo, reconstitué la famille, et puis aller donner une alternative crédible aux Ivoiriens. »

Pour les « Gbagbo ou rien », il n’y a qu’une priorité : le retour du grand chef en Côte d’Ivoire.

RFI

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip