Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara appelle à poursuivre le processus de réconciliation nationale

En Côte d’Ivoire, c’était jour de fête ce mardi 20 juillet pour les fidèles musulmans. Croyants et croyantes ont célébré l’Aïd el-Kébir, encore appelée la Tabaski en Afrique de l’Ouest. Le président Alassane Ouattara a profité de l’occasion pour appeler à poursuivre le processus de réconciliation nationale. Le chef de l’État ne s’était pas exprimé sur le sujet depuis le retour au pays de Laurent Gbagbo.

La déclaration est courte, mais d’importance, car jusqu’à présent Alassane Ouattara avait gardé le silence sur le climat politique et la réconciliation nationale, officiellement en cours depuis le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire il y a un mois.

Juste après la prière de célébration de la Tabaski à la Grande Mosquée de Riviera Golfe, le chef de l’État a exhorté ses concitoyens à poursuivre le processus de cohésion nationale. Alors que ces dix derniers jours, les échanges par médias interposés entre le parti présidentiel RHDP et le tandem d’opposition FPI-PDCI ont surtout sonné comme un retour aux rivalités habituelles.

« Cette fête est une fête du rassemblement, de la paix, de la concorde, a lancé Alassane Ouattara. Que les étapes qui ont été entreprises pour la cohésion sociale, pour la réconciliation puissent continuer de se renforcer. Que la Côte d’Ivoire continue de vivre en paix ! Je voudrais rassurer nos compatriotes que par la grâce du seigneur, nous veillons à la sécurité de nos concitoyens ».

Depuis le retour en grande pompe de Laurent Gbagbo, les deux hommes ne se sont toujours pas parlé. Le pays est toujours dans l’attente d’un calendrier de mise en place d’un grand dialogue national.

RFI

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip