Violences au Fouta: Alpha Condé annonce l’envoi d’une délégation

Trois morts et plusieurs dégâts dont la destruction d’édifices publics, c’est le bilan des violences enregistrées la semaine dernière dans la région du Fouta en marge des manifestations des opposants à la nouvelle constitution. Le chef de l’Etat n’est pas insensible à ce qui s’est passé dans cette région de la Guinée. Alpha Condé promet d’y envoyer une délégation pour sensibiliser les citoyens.

A l’occasion de l’inauguration du siège de l’Agence Nationale de l’Inclusion Economique et Sociale ( ANIES) ce mercredi, Alpha Condé  a rappelé que le Fouta est connu pour son hospitalité avant d’accuser des personnes mal intentionnées de vouloir opposer les citoyens de cette région. Le président révèle que c’était un piège.

« Le Fouta est un pays d’accueil, nous avons expliqué aux communautés de ne pas tombez dans le piège des gens qui n’aiment pas la Guinée. Nous allons envoyer une délégation… », en précisant que le piège était d’attaquer ceux qui ne sont pas peulhs pour provoquer des répliques dans d’autres régions.

Par ailleurs, Alpha Condé a indiqué dans un ton ferme que personne ne dictera à la Guinée ce qu’elle va faire. Depuis 1958, la Guinée a osé dire non au colon pour prendre son indépendance, les conseils des partenaires seront écoutés mais c’est le peuple de Guinée qui va décider de son avenir précise le président Condé.

Mamadou Bhoye Bah