Un adolescent tué à Ratoma: Dalein se demande jusqu’où ira Alpha Condé?

Un jeune de 17 ans a trouvé la mort hier jeudi à l’hôpital après avoir reçu une balle en marge de la manifestation du FNDC. Le jeune a été touché à Wannindara dans le secteur 3. Un nouveau cas de mort qui vient allonger la liste des victimes des manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution. Le chef de file de l’opposition a dans un tweet avoué que la lutte contre le 3e mandat coûte cher à la Guinée. « Tu avais 17 ans, la vie devant toi. Mais les policiers de la BAC 13 t’ont abattu par balle hier à 18h. La volonté d’Alpha Condé de s’accrocher au pouvoir coûte cher à la Guinée. Jusqu’où ira-t-il », se demande Cellou Dalein Diallo.

Dans la matinée de ce vendredi, c’est la tristesse dans la famille de Souleymane Barry, élève de la 8ème année. Son père était en déplacement à Dalaba quand sont enfant a été tué. Boubacar Barry indique que sa famille se remet à Dieu car ajoute-t-il avant son fils beaucoup d’autres jeunes ont été tués mais lumière n’a pas  été faite.

Le maire de Ratoma trouvé dans la famille de la victime a exigé des autorités l’arrêt des tueries dans sa commune. Dans les autres communes de la capitale, on ne tue pas, c’est seulement à Ratoma qu’on tue dénonce Issa Soumah. Avec les élus locaux, il envisage de prendre des dispositions pour mettre un terme à ces tueries enregistrées dans la commune qu’il dirige.

Depuis le début des manifestations contre le changement de la constitution proposé par le gouvernement et le parti au pouvoir mi-octobre 2019, plus de trente personnes ont perdu la vie.  

Bhoye Bah

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip