Transition en Guinée : le CNRD a voulu dissoudre le FNDC ( Ibrahima Diallo)

Alors que le FNDC à l’image de plusieurs autres structures et organisations avait salué le coup d’Etat du 5 septembre 2021, le CNRD a marqué sa volonté de dissoudre ce mouvement anti-troisième mandat. C’est la révélation faite ce matin dans les « grandes gueules » par Ibrahima Diallo, responsable des opérations du Front National pour la Défense de la Constitution.

Après le coup d’Etat, les responsables du FNDC comme Ibrahima Diallo, Sékou Koundouno qui étaient en exil sont rentrés au bercail et ceux qui étaient en détention ont été libérés. Un acte de la junte que le FNDC a vivement salué mais le CNRD avait une surprise pour le FNDC : la dissolution du mouvement. Des hauts responsables de la junte ont rencontré les responsables de la coordination nationale pour leur demander de dissoudre le FNDC selon Ibrahima Diallo. « Sadiba Koulibaly a pris la parole au nom du CNRD, nous disons aujourd’hui stop au FNDC. Nous mettons fin au FNDC, il faut dissoudre le FNDC », dit-il sur un ton menaçant a déclaré Ibrahima Diallo.  

En réponse, les responsables du FNDC ont dit : «  nous avons dit que nous ne pouvons pas nous aligner derrière le CNRD parce qu’ils ont dit clairement que tout le monde doit s’aligner».

Ci-dessous, le passage de Ibrahima Diallo

leave a reply