Projet simandou: le colonel Doumbouya dit ses vérités aux partenaires

Plus de trois mois après la signature de l’accord-cadre tripartite du projet Simandou, le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya a rencontré, ce vendredi 17 juin 2022, les co-signataires de cet accord au Palais Mohammed V.

Devant les représentants du triumvirat d’investisseurs composé de l’Etat guinéen, du Consortium SMB-Winning et du Groupe Rio Tinto Simfer, le Chef de l’Etat a, sans ambages, réitéré ses attentes concernant les exigences qui s’attachent à la mise en œuvre du Projet Simandou.

Déplorant le décalage entre les engagements pris et les réalisations sur le terrain dans le cadre de l’exécution de l’accord, Colonel Mamadi DOUMBOUYA n’a pas caché sa déception en déclarant : ‘’ Cette situation est non seulement regrettable, mais surtout inacceptable pour l’Etat’’.

Aussi, après avoir souligné les nombreuses attentes notamment en termes de retombées économiques autour de ce projet, il a fait mention de toutes les dispositions prises tel que le recrutement d’un cabinet d’Avocats pour qu’à l’échéance 2024, les résultats escomptés soient au rendez-vous.

Signé le 25 mars 2022, cet Accord-cadre permet de développer l’exploitation du gisement de fer dans le corridor du Simandou, au Sud-est de la Guinée.

Avec un potentiel estimé à plus de 4 milliards de tonnes de gisements de fer, Simandou représente incontestablement une rampe de lancement du décollage économique du pays. Une opportunité de développement que veut absolument capitaliser le chef suprême des Armées pour vaincre le signe indien.

𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚

leave a reply