Pouvoir en Guinée : l’imam Mamadou Saliou entre invocation et malédiction contre les adeptes de Satan

À l’instar de leurs coreligionnaires du monde, les musulmans de Guinée ont célébré ce vendredi 31 août, la fête de Tabaski, dans un contexte exceptionnel marqué par la pandémie de la Covid-19.

En lieu et place de la grande mosquée Fayçal, c’est au centre islamique de Donka que la fête de l’Aïd el Adha a été célébrée. C’était en présence du ministre du budget, Ismaël Dioubaté.

Après avoir officié la prière, le grand imam de la grande mosquée Fayçal, dans son sermon a d’abord rappelé aux fidèles musulmans, les vertus liées à l’immolation du bélier dans la tradition islamique.

L’imam Mamadou Saliou Camara a aussi prôné l’unité nationale et l’entente entre les composantes de la nation guinéenne.

Le grand imam de la mosquée Fayçal de Conakry a enfin imploré la grâce divine pour répande sa miséricorde sur la Guinée et qu’Il éloigne du pouvoir, tous ceux qui sont en quête pour leur propre intérêt et qui ne se soucient guère de l’avenir du pays.

« Nous prions le bon Dieu qu’il éloigne du pouvoir tous ceux qui sont en quête pour leur propre intérêt et dans le but de diviser les guinéens. Que cet être soit un adepte de Satan ou qu’il soit un criminel. Par contre, nous implorons sa grâce pour celui-là qui va prôner l’entente entre les fils du pays, l’unité nationale, celui-là qui est prêt à céder le pouvoir pour sauver le pays et qui privilégie l’intérêt supérieur de la Guinée, qui est prêt à se sacrifier pour la cause du pays que celui-ci accède aupouvoir… »,a-t-il imploré.

Pour lui, la Guinée a besoin d’un chef qui est plutôt soucieux de l’avenir de la Guinée et de ses fils.

«Celui qui ne vise que son intérêt personnel, et qui cherche à accéder au pouvoir à tout prix, que Dieu l’éloigne du pouvoir »,a-t-il conclu.

Mosaiqueguinee

leave a reply