Manifestations du FNDC: commerce et circulation paralysés à Conakry

Ce mardi 21 janvier 2020, l’appel à la résistance citoyenne active et permanente du Front National pour la défense de la constitution (FNDC) a été suivi à Conakry. Le commerce et la circulation sont restés paralysés durant toute la journée.

Sur l’autoroute Fidel castro, les embouteillages habituels n’ont pas été constatés. Les rares manifestations enregistrées ont été rapidement maîtrisées par les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les regroupements. Si certaines banques et stations de services fonctionnent, les boutiques et les magasins tout comme les grands marchés situés le long de l’autoroute sont fermés.

C’est la même image que présente la route le prince à des exceptions près. Des affrontements entre opposants à la nouvelle constitution et les forces de l’ordre ont éclatés à Wanindra aux environs de 11 h, puis à Cosa dans l’après-midi et à Hamdallaye où un enfant a été blessé par une bonbonne de gaz lacrymogène. La circulation est quant à elle paralysée sur cet axe réputé être le fief de l’opposition.

Des véhicules ont été incendiés par des inconnus dans la commune de Ratoma.

Bhoye Bah

leave a reply