Le premier ministre ivoirien est mort

Il devait être le successeur d’Alassane Ouattara, en tout cas il était son candidat désigné pour la présidentielle d’octobre 2020. Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly dit «AGC» est décédé des suites d’un malaise cardiaque en plein conseil des ministres, ce mercredi 8 juillet. Il avait passé deux mois en convalescence en France, en mai et juin 2020. Greffé du coeur  en 2012, il avait même dû se faire poser un stent. Cela n’a, semble-il, pas été suffisant. Pourtant, le 2 juillet dernier, lors de son retour en Côte d’Ivoire, l’homme s’était déclaré en pleine forme. «Je suis de retour pour prendre ma place aux côtés du président (Alassane Ouattara), pour continuer l’oeuvre de développement et de construction de notre pays la Côte d’Ivoire», avait affirmé le Premier ministre lors d’un discours à son arrivée à l’aéroport.

leave a reply