La PCUD condamne les violences perpétrées contre Fonié Mengué et cie et exige leur libération (déclaration)

La PCUD a suivi avec consternation, l’interpellation violente et inhumaine ce mardi 05 juillet 2022, de trois (3) membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) : Oumar SYLLA dit Foniké Mengué, Coordinateur national, Mamadou Billo BAH, chargé des antennes et le rappeur Alfa Midiao BAH dit Djanii Alpha, responsable de la citoyenneté active lors d’une conférence de presse au siège de l’institution.

Considérant que selon l’article 2 de la charte, l’une des missions de la transition est la promotion et la protection des droits humains et des libertés publiques ;

Mesurant la progression de la détérioration de la situation sociopolitique du pays et au regard des actes d’intimidation, d’arrestations arbitraires et de violations des droits humains à l’égard de toutes les voix discordantes ;

Constatant la violence et l’arbitraire qui ont caractérisé l’interpellation musclée des camarades pro-démocrates entraînant des cas blessés, de traitements inhumains et dégradants, d’atteinte à l’intégrité physique, des menaces de mort, etc. ;

La Plateforme nationale des Citoyens Unis pour le Développement (PCUD), condamne avec la dernière énergie les violences policières perpétrées contre des camarades du FNDC, par les agents de la Brigade de Répression du Banditisme (BRB). Elle exige leur libération immédiate et sans condition.

Par ailleurs, la PCUD rappelle, que dans la lutte pour la défense des fragiles acquis démocratiques obtenus au prix d’innombrables sacrifices, la responsabilité et le respect des lois de la République doivent guider les propos et agissements de chaque citoyen en toute circonstance.

En effet, les aspirations légitimes du Peuple souverain de Guinée se caractérisent par la quête continue de la justice et de la paix sociales ainsi que de la cohésion nationale, à travers une gouvernance fondée sur la vertu et le strict respect de nos lois et de l’intérêt général.

En conséquence, la PCUD met en garde les autorités de la transition contre le recul démocratique et les graves risques encourus pour la stabilité, le dialogue social et la sécurité dans le pays, gages de réussite de la transition.

Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens !

Le Bureau de Coordination

Conakry, le 06 Juillet 2022

leave a reply