Kankan: les acteurs se prononcent sur l’enrôlement des mineurs

Il y a quelques jours des images faisant état d’enrôlement de mineurs dans la région de Kankan, fief du parti au pouvoir, a fait le tour des réseaux sociaux et l’opposition avait dénoncé ces pratiques contraires aux lois. Notre correspondant basé dans la région a interrogé certains sur place pour en savoir plus.
A l’image de certaines préfectures du pays, à Kankan les avis restent divisés entre l’opposition et la mouvance sur l’enrôlement des mineurs dans les différentes CAERLES que compte la préfecture.

Le secrétaire fédéral de l’UFDG soutient que des élèves de la 3ème ,4ème et 5ème année sont enrôlés dans toutes les CAERLES .

Des allégations qui rejetées en bloc non seulement par le coordinateur régional du RPG Arc-en-ciel mais aussi par la présidente de la CEPI.

Alpha Oumar Koïta

leave a reply