Kankan: La délocalisation du conseil de ministre est considérée pour certains comme une belle initiative et pour d’autres une gabegie financière

C’est une première en Guinée. La délocalisation du conseil des ministres qui a été décidée la semaine dernière par le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya, pour connaître les difficultés auxquelles sont confrontés les citoyens, dans la commune urbaine de Kankan, continue à délier des langues dans la préfecture.

Pour la toute première fois, les ministres de la République de Guinée se déplacent pour un mois à l’intérieur du pays pour enfin tenir les conseils ministériels.

Une action qui est diversement appréciée par la population de Kankan. Selon Amadou Doubaya Camara, c’est une initiative salutaire car le gouvernement prouve sa volonté de se rapprocher du bas peuple dans la gestion du pays. « Selon moi c’est une action qui nous prouve la volonté du gouvernement de mettre le développement du pays au centre de ses préoccupations, nous devons comprendre que Conakry est la capitale guinéenne mais le gouvernement travaille pour toute la population guinéenne, donc se déplacer pour effectuer des conseils de ministre à l’intérieur du pays, cela permettra de connaître la réalité des villes de l’intérieur du pays » a-t-il indiqué.

Pour un autre citoyen de Kankan, Lanciné condé, c’est une gabegie financière. « Je crois que cela est une gabegie financière, en réalité nous voyons tout cela comme une perte financière, car depuis que la Guinée a été un pays souverain, la visite des autorités n’est jamais pour défendre ou s’enquérir des réalités de la population mais c’est pour profiter de leurs pouvoir donc au lieu de gaspiller cet argent, ça pouvait servir à autre chose qui pouvait être bénéfique pour la population » a-t-il laissé entendre.

Il faut rappeler que c’est la toute première fois en Guinée que le conseil des ministres est délocalisé dans les régions administratives.

AGP

leave a reply