Justice : Que reproche-t-on à Amadou Damaro Camara et cie

Deux nouveaux locataires pour la maison centrale de Coronthie. Il s’agit de l’ancien président de l’assemblée nationale Amadou Damaro CAMARA et Lounseny CAMARA ancien député. Ils y ont été conduits tard la nuit, après une dizaine d’heures d’audition devant la chambre d’instruction de la CRIEF. Michel KAMANO, premier questeur de la dernière assemblée, a été aussi inculpé, mais placé sous contrôle judiciaire. La moralisation de la vie publique tant attendue prend-elle forme?

Le principe de redevabilité, un principe sacro-saint en démocratie tant réclamé par les Guinéens prend-il forme et s’installe-t-il vraiment? Ceux qui ont eu à gérer la chose publique et sur qui pèsent des soupçons de corruption, de détournement de deniers publics, blanchiment d’argent entre autres, défilent devant la CRIEF. Ce mercredi, c’était au  tour de AMADOU DAMARO CAMARA et Lounseny CAMARA, ancien président et député de la dernière législature contestée d’être entendu par les magistrats de cette juridiction qui réprime les infractions économiques et financières.  Ils ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt. Ils ont passé la nuit du destin à la maison centrale de Coronthie. Pour le moment, nous ignorons de quoi leur reproche-t-on exactement. Toujours est-il que l’attribution des contrats de rénovation d’une partie du palais du peuple à la fille de Damaro avait fait assez de bruit au sein de l’opinion publique. De vives altercations avaient également eu lieu entre Lounseny Camara et DAMARO autour de l’octroi du contrat d’assurance des véhicules des députés. La chance a souri un peu à Michel KAMANO. Le premier questeur de la dernière législature, a été inculpé mais placé sous contrôle. Désormais, Ceux qui sont promus à des postes de responsabilités de l’État, devraient gérer avec humilité et responsabilité. Ne pas confondre les caisses de l’État aux poches personnelles. A cette allure, bien d’observateurs soutiennent que la moralisation de la vie publique est née. Il reste à savoir si ce bébé sera entretenu comme il le faut pour la bonne gouvernance.

Mamadou Kaly Sow

leave a reply