Hadafo Médias saison 13. Les Grandes Gueules on air 

De toutes les années d’existence de HadafoMédias, cette rentrée était-elle la plus attendue ? Ça pourrait bien être le cas.
En effet, l’année 2020 marquée par la crise sanitaire de la pandémie Covid19 aura montré des couleurs. De la Chine à travers le monde jusque dans la maison hadafo à Conakry, des cas ont été enregistrés, des cas qui avaient été traités. Pour la cause, l’émission phare « Les Grandes Gueules » avait dû être suspendue.
Pour tenir compagnie à son auditoire, le média avait créé une émission caritative. Une collecte de fonds appelée « chaîne de solidarité contre le corona virus ». Victime de la pandémie, il a porté une tenue de structure d’aide sociale envers les malades et les plus démunis pendant deux mois. Une grande réussite.
L’émission « Les Grandes Gueules » reviendra à la suite avant les vacances de la maison. Grandes vacances pour des grands départs de journalistes? C’est ce qui a été la sensation du public. Mais en réalité c’est six personnes qui ont quitté la boîte. Les uns pour un nouveau média « Djoma Média » crée à la mi décembre 2019 et les autres qui n’ont pas encore révélé leur destination.
Il y’a « 46 radios en Guinée, 40 à Conakry » et des télés. Mais c’est ce nouveau média Djoma qui a fait couler des salives surtout avec des debauchages de journalistes de HadafoMédias. Un média perçu comme appartenant au pouvoir. D’ailleurs son directeur général Kalil Oularé était dans le passé directeur de Hadafo. Des commentaires s’en suivront durant toutes les vacances.
« C’est la chute de HadafoMédias »
« HadafoMédias ne paient pas bien ses travailleurs »
A ces genres de commentaires face au plus grand média privé du jour, on pouvait croire à une réelle crise chez HadafoMédias comme si le Covid n’avait pas causé déjà un arrêt en début d’année.
Mais pour le fondateur Lamine Guirassy c’est un tout autre mindset. Il n’y a aucunes comparaisons à faire avec Djoma Média.
Pour lui c’est tout simplement une complémentarité. Concernant les départs que sa maison a connu, c’est quelque part une fierté pour lui car il a contribué à former dit-il au micro de guineenews.
Mr Guirassy en ordre de bataille comme toujours pour son entreprise se dit confiant pour cette nouvelle saison aux couleurs des élections présidentielles d’octobre 2020. Les enjeux pour lui c’est l’unité nationale, ce qui doit être dit et ce qui ne doit pas être dit à l’antenne. Des nouveautés arrivent également à la télé et à la radio, notamment l’émission « Diaspos Connexion » depuis la France, comme le nom l’indique elle parlera de la diaspora africaine. Aussi le bureau Espace Sénégal qui va voir le jour d’ici la fin de l’année. La réussite c’est de savoir se réinventer, l’esprit que porte Lamine Guirassy le lève tôt et couche tard.
« Le bilan de 14 ans d’espace en Guinée est juste fabuleux. Ma grand-mère où elle se trouve aujourd’hui doit être fière de moi j’en suis sûr. Il faut toujours être positif, il faut sourire à la vie. »
Alhoussein Fadiga
@Kipe76

leave a reply