Guinée : les gardes pénitentiaires déclenchent une grève

Les gardes pénitentiaires ont déclenché une grève depuis ce vendredi 6 mai 2022. Dans leurs points de revendications, ils sollicitent  des meilleures conditions de vie et de travail.

Le département de la justice a eu une rencontre  avec les grévistes, mais ces derniers affirment avoir eu trop de promesses et ne souhaitent pas pour l’heure sursoir à leur mouvement. Déjà, il s’étend à l’intérieur du pays selon Mamady 2 Camara, président de la commission suivi et de discipline .

Assurer la sécurité dans les lieux de détention, ils ne veulent pas continuer à le faire tant qu’il n’y  pas d’amélioration de leurs conditions de vie. Ces propos sont ceux des gardes pénitentiaires. Ils ont déclenché une grève à la plus grande prison de Conakry depuis ce vendredi.

Assurer le minimum, seule motivation qui explique leur présence à ce lieu de détention. Sinon, les gardes pénitentiaires que nous avons rencontrés sont partagés par un sentiment de lassitude.

Le ministère de la justice a entamé des négociations mais les grévistes ne peuvent plus attendre.

Ce mouvement de grève est la résultante de nombreux échecs des négociations antérieures. Ils affirment que ce moment est opportun pour se faire entendre après tant d’années de souffrance.  

Djibril Bah

 

leave a reply