Guinée : le président de la transition lance les travaux des assises nationales

Les assises nationales ont effectivement démarré ce mardi 22 mars 2022 au palais des nations, à Conakry. Plusieurs formations politiques et organisations de la société civile ont brillé par leur absence.

C’est le président de la transition qui a présidé la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée au palais des nations, siège de la présidence. Intitulées « journées de vérités et pardon », ces assises devront selon le colonel Mamadi Doumbouya penser les plaies et ouvrir la voie à une véritable réconciliation. Le président de la transition dit être déterminé et invite tout le monde à contribuer à la réussite de ces assises. « Ma détermination pour servir la nation est totale et je ne reculerai pas. Un de mes combats à la tête de notre pays est d’offrir à ses prochains dirigeants une nation rassemblée, unie, forte et prospère J’en appelle à l’implication de tous les acteurs pour conférer à cet évènement toute la réussite qu’il mérite».

Des organisations de la société civile comme le FNDC ou encore la jeunesse CEDEAO et des partis politiques comme l’UFR et l’UFDG n’étaient pas représentés. Ils justifient leur absence par le fait que le CNRD n’ait pas déposé les termes de référence.  

Ces assises se dérouleront jusqu’en fin avril sur tout le territoire national et toucheront aussi les guinéens vivant à l’étranger selon le chronogramme élaboré par les autorités. C’est le premier ministre qui va conduire les activités.

Mamadou Bhoye Bah

leave a reply