Guinée : le FNDC appelle à des manifestations la veille et le jour des élections

Le Front National pour la Défense de la Constitution compte bien empêcher la tenue du double scrutin du 22 mars prochain. A l’issue d’une plénière ténue ce mardi 17 mars 2020 au QG du FNDC, la coordination a appelé à des nouvelles manifestations les 21 et 22 mars prochain soit la veille et le jour des élections.

Cette marche vise à empêcher ce que le FNDC appelle « coud d’état constitutionnel » qui permettrait à Alpha Condé de briguer un troisième mandat. « Le peuple de Guinée est instamment appelé à une mobilisation historique du 21 au 22 mars pour empêcher le coup d’Etat constitutionnel destiné à octroyer un troisième mandat à M. Alpha Condé ».

Pour le FNDC, cette mobilisation des 21 et 22 mars constitue une phase décisive de la lutte contre le coup d’Etat constitutionnel dont le succès permettra non seulement d’honorer la mémoire des 42 victimes de la répression sanglante de nos manifestations ; mais aussi d’obtenir la libération des personnes arbitrairement détenues et de récompenser le sacrifice consenti par l’ensemble du peuple de Guinée.

Au-delà des antennes régionales, celles de l’extérieur aussi sont invitées à s’opposer à toute « activité liée à la mascarade électorale en cours dans les secteurs, districts, quartiers et communes du pays par des actions vigoureuses, conformément au devoir de résistance à l’oppression consacré par l’article 21 de la Constitution guinéenne ».

Bhoye Bah