Dégradation de la qualité de l’eau: un nouveau bras de fer entre la SEG et RUSAL

Plus rien ne va entre la Société des Eaux de Guinée(SEG) et Rusal. La première accuse la seconde d’être à la base de la détérioration de la qualité de l’eau de robinet à cause de ses activités d’extraction du bauxite. Une accusation rejetée en bloc par RUSAL qui dit être en conformité avec les normes écologiques en Guinée. Aucune partie ne veut pour le moment communiquer. Selon nos informations, pour éviter un incident diplomatique, le ministère des affaires étrangères aurait proposé sa médiation.

Un bras de fer est bien en cours entre la Société dès Eaux de Guinée et la compagnie minière Rusal. Tout est parti d’un communiqué de la SEG datant du 20 Août dernier. Un communiqué dans lequel, elle met en cause RUSAL dans la détérioration de la qualité de l’eau en amont et dans le bassin versant du fleuve SAMOU, qui est la source d’alimentation en eau de la station de traitement de Yessoulou. Dans ce même document transmis à la presse, la SEG annonce qu’une mission technique interministérielle des départements de l’Environnement, des Eaux et forets et celui de l’Hydraulique et de l’Assainissement se rendra dans les meilleurs délais sur le site concerné.

En colère, la société RUSAL a aussitôt promis d’user de son droit de réponse dans les médias où le communiqué de la SEG est passé. Joignant la parole à l’acte, le géant Russe de l’aluminium s’est fendu d’un communiqué de démenti officiel des déclarations de la SEG. Des déclarations que la société minière qualifient de diffamatoires et se dit en conformité avec la législation écologique de la République de Guinée.

Selon nos informations, cette situation a tendance à virer vers un incident diplomatique entre la Russie et la Guinée. D’où l’intervention du ministère des affaires étrangères qui aurait intimité à la SEG de retirer son communiqué et de s’abstenir de toute communication sur le sujet pour le moment.

Des abonnés de la société dès Eaux de Guinée se plaignent toujours de la détérioration de la qualité de l’eau. Pour le moment, tout porte à croire que l’Etat privilégie les relations diplomatiques et leurs avantages à la santé des citoyens.

Mamadou Ciré Barry

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip