Décès du jeune Thierno Mamadou Diallo : Les coupables seront punis ( Bachir Diallo)

Un mort et des blessés ont été enregistrés mercredi 1er juin 2022 à Conakry en marge des manifestations qui ont suivi le réajustement des prix des produits pétroliers.  Thierno Mamadou Diallo a été tué par balle selon plusieurs sources. Le ministre de la sécurité, en séjour à l’intérieur du pays, annonce que lumière sera faite dans cette affaire et précise que des instructions sont données au patron de la police dans ce sens.

C’est dans la matinée de ce jeudi 2 juin 2022 que le ministre de la sécurité a pris la parole pour exprimer son indignation face à ce nouveau cas de mort. Bachir Diallo promet que lumière sera faite dans l’affaire même si des têtes vont tomber. « Je tiens à prendre la parole pour exprimer la vive préoccupation du gouvernement dans son ensemble et de mon département en particulier face aux événements survenus hier à Conakry. Je condamne énergiquement ces gestes. Le gouvernement ne s’inscrit pas du tout dans cette logique. Je commencerais d’abord par présenter mes sincères condoléances aux victimes et aux parents des victimes. Ensuite, dès que l’évènement s’est passé j’ai appelé le directeur général de la police pour lui dire que je veux savoir dans quelle circonstance il y a eu ces cas de morts. Et, surtout qui a tué qui ? Et j’ai conclu en lui disant que s’il y a des têtes qui tomberont, des têtes tomberont mais ce genre d’évènement ne doit pas du tout se produire. Ce n’est pas en relation avec la logique de changement voulu par son excellence le président de la transition le colonel Mamadi Doumbouya, ce n’est pas du tout normal. Et moi en tant que ministre de la sécurité, je suis profondément choqué et je ne suis pas du tout content et je peux vous garantir que toutes les dispositions vont être prises pour éclairer ça et les coupables seront punis à tous les niveaux ».

Pour l’heure, le corps du jeune Thierno Mamadou est à la morgue. 

Mamadou Bhoye Bah

leave a reply