Crise au Mali: un sommet extraordinaire des chefs d’Etats de la CEDEAO

Alors que la crise qui secoue le Mali depuis quelques mois se poursuit, les chefs d’Etats des 15 pays membres de la communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest ( CEDEAO) se sont réunis en sommet virtuel pour tenter de trouver une sortie de crise. Ils ont écarté le départ du président IBK qui selon eux constitue une ligne rouge mais ils ont fait des nouvelles propositions. « La démission des 31 députés dont l’élection est contestée, la recomposition de la Cour constitutionnelle, ainsi que la mise en place d’un Gouvernement d’union nationale et d’une commission d’enquête pour situer les responsabilités dans les violences qui ont secoué le Mali au cours de ce mois de juillet».

Les chefs d’Etats ont encouragé le mouvement du M-5 à se faire représenter dans le prochain gouvernement tout en précisant qu’ils n’excluent pas des sanctions contre ceux qui s’opposeront à la résolution de la crise actuelle.

Pour eux, préserver la stabilité et la paix au Mali, c’est aussi lutter contre le terrorisme.

Mamadou Bhoye Bah

leave a reply