3e mandat : deux grandes organisations de la Forêt invitent Alpha Condé à renoncer

En route pour un troisième, Alpha Condé n’aura pas le soutien de la coordination nationale de l’Union Forestière et le conseil supérieur de la diaspora forestière. Ces deux organisations importantes de la Forêt invitent le président de la République à renoncer à cette idée de candidature et s’il n’entend pas cet appel, elles vont s’opposer par tous les moyens légaux. L’annonce a été faite par le porte-parole de la CNUF.

l’Union frontière vient  appuyer la position déjà tranchée du conseil supérieur de la diaspora forestière qui a manifesté depuis longtemps son opposition à un troisième mandat. Ces deux organisations exigent du président Condé le respect de la constitution. Un troisième mandat aura des conséquences sur la quiétude sociale, c’est pourquoi nous lançons déjà l’alerte précise Gnouma Sory Leno, porte-parole de la CNUF « Nous lui demandons de partir dans l’honneur, parce que nous allons continuer à défendre ce pays. Nous ne sommes pas des politiques, mais si la politique menace le social, nous allons nous lever. La constitution a dit deux mandats, même si tu es le meilleur président du monde, tu dois respecter cela».

Plus loin, il ajoute  que la Forêt a toujours soutenu les régimes notamment celui qui est en place, mais cette région n’a presque rien eu en retour. Alpha Condé n’a pas selon lui récompensé les efforts de la forêt pour son accession au pouvoir. Pire, la division a atteint son paroxysme.« Aujourd’hui, si monsieur Alpha Condé est au pouvoir, c’est grâce à une partie de la Forêt. Nous n’avons obtenu que des des morts, des blessés, des routes dégradées ainsi que la ségrégation. Jamais la Forêt n’a aussi été divisée comme maintenant».

Les cadres du parti au pouvoir n’ont plus aucun poids dans cette région, malheureusement ils sont en train de raconter des mensonges au président de la République. « Ces gens-là ne sont même pas écoutés dans leurs propres familles. Ils ne parlent qu’à leurs propres noms…».

Pour barrer la route à Alpha Condé, le porte-parole de la coordination nationale de l’Union Forestière (CNUF) conseille les cadres de cette région à présenter un seul et unique candidat à la présidentielle du 18 octobre et faire bloc derrière lui pour rafler le maximum de voix le jour du scrutin.

Mamadou Bhoye Bah

leave a reply

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip

Casinomaxi - kingbetting - lidyabetting.com - Marsbahis slot -

dinamovip